vendredi 1 janvier 2016

THE CHIFFONS Stop Look And Listen

THE CHIFFONS
Everything You Wanted To Hear ...

Label : RCA
Année : 1981 (compilation)
A1 One Fine Day    
A2 Tonight I'm Gonna Dream    
A3 Out Of This World    
A4 He's So Fine    
A5 I Have A Boyfriend    
A6 Nobody Knows What's Goin' On (In My Mind But Me)    
A7 When The Boy's Happy (The Gil's Happy Too)    
A8 Tonight I Met An Angel    
B1 Sweet Talkin' Guy    
B2 A Love So Fine    
B3 Open Your Eyes    
B4 Sailor Boy    
B5 Stop Look And Listen    
B6 My Block    
B7 Oh My Lover    
B8 Just For Tonight

Genre : 60's Girls Group
5° morceau de L'Inventaire 38 : Stop Look And Listen

Des pionnières, The Shirelles, aux atypiques The Cake en passant par les reines du genre (The Supremes, The Crystals...) les "girls groups" des années 60 représentent une parenthèse dorée de la pop. Écriture soignée et luxuriante, harmonies vocales euphorisantes et production impeccable... On ne se foutait pas de la gueule du consommateur ! 
Bien sûr, les coulisses ne sont pas toujours aussi reluisantes : rivalités impitoyables, exploitation pouvant aller jusqu'à l'abus et la maltraitance par certains producteurs-pygmalions, grandeurs et décadences de jeunes femmes pressées comme des citrons avant d'être renvoyées à l'anonymat... La réalité ne ressemblait pas forcément aux pochettes rose bonbon de l'époque. 
N'empêche ! Redécouvrir aujourd'hui cette musique fait immédiatement ressurgir une époque artificiellement dorée, le meilleur côté du rêve américain. 
The Chiffons ne font pas partie de l'écurie Motown, ni des productions Phil Spector. Ça ne les empêche pas de marquer leur époque. Originaires du Bronx, elles démarrent en trio dès 1960 mais ne connaîtront leur premier succès que quatre ans plus tard après être devenue un quatuor. 
En 1966, elles tournent en Allemagne et en Angleterre où elles accueillent dans leur public les Stones et les Beatles. Ces derniers devaient être particulièrement réceptif à leur musique, en particulier George Harrisson qui, en 1970, plagiera leur tube He's So Fine pour son propre hit en hommage à Krishna :  My Sweet Lord. Le procès qui s'ensuivra conclura à un détournement inconscient de la part du guitariste-chanteur.
Leur discographie est assez synthétique : 4 albums, une quinzaine de singles simplement rassemblés dans cette compilation. Si la production s'avère très inégale, les morceaux et leur interprétation reste sans faille.  Le Stop Look And Listen choisi pour ce mix ressemble beaucoup aux tubes des Supremes, mais il sera là aussi difficile de savoir qui a copié qui, les Chiffons ayant démarré un an avant le groupe de Diana Ross...




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire